Ce site utilise des cookies. Pour savoir plus sur le but de leur utilisation lisez notre politique de confidentialité. x
En utilisant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, selon les paramètres actuels de votre navigateur.

Filtres à air dans les systèmes de ventilation

 Filtry wentylacyjne

Les filtres sont utilisés dans les systèmes de ventilation pour assurer une protection contre la contamination qui peut conduire à des dysfonctionnements et des dommages du système et de ses composants individuels.


Les filtres à air sont également utilisés pour assurer la qualité de l'air adéquate pour les utilisateurs de locaux équipés  le système de ventilation.


Les filtres à air sont caractérisés par des paramètres tels que l'efficacité requise d’arrêter la contamination à la plus faible résistance possible à l'écoulement de l'air. 


Le processus de filtration est défini comme l'élimination des particules de liquide ou de gaz et le filtre à air est un dispositif pour enlever des particules à partir du liquide ou du gaz.


Les phénomènes physiques dont la survenance conduit à retenir les particules dans le filtre ou sur la surface de celui-ci sont appelés les mécanismes de filtration. Le mécanisme de séparation des particules d'air dans la couche de filtration par une seule fibre dépend, entre autres, du diamètre de la fibre du diamètre des particules, de la vitesse de l’écoulement et  de la distribution des particules avant la fibres. 



Les principaux mécanismes de filtration sont:


  • la diffusion moléculaire,

  • la suspension directe,

  • les dépôts par inertie,

  • le blocage (interception),

  • les phénomènes électrostatiques.



Les paramètres les plus importants du processus de filtration sont les suivantes:


  • 
l’efficacité de la filtration,

  • la résistance à l'écoulement de l'air,

  • l'absorption de la poussière,

  • la vitesse de l'écoulement de l'air,

  • le débit d'écoulement volumétrique,

  • la surface de filtration.


Les dispositifs de filtration ont une capacité déterminée de stockage de poussière. C’est une masse de poussière retenue par le filtre par unité de surface de filtration avec laquelle le niveau d’occupation du filtre est atteint. Par conséquent, l'entretien régulier du système  et le remplacement des filtres de purification de l'air sont nécessaires.


Ces filtres sont utilisés dans la ventilation, à la fois dans les systèmes d’alimentation et d'échappement. 


Les filtres dans les systèmes d'échappement


La rétention de contaminations ayant des particules très diversifiées afin de fournir de l'air de haute pureté nécessite une filtration à multi-degrés.  


A cet effet, les filtres les plus couramment utilisés sont faits de matériaux fibreux.


Dans les systèmes d'échappement, les filtres sont normalement utilisés comme collecteurs de poussière. En outre, ils purifient l'air de polluants tels que  micro-organismes, y compris les micro-organismes pathogènes, les produits chimiques. Les filtres effectuent également une autres tâche  aussi importante - ils protègent l'unité de récupération de chaleur contre la contamination de l'air intérieur qui est apparemment propre. 


Les filtres de ventilation purifient  l'air des polluants, mais la portée détaillée d'un type particulier de filtre dépend de l'efficacité de rétention de particules. Une chose importante est la capacité de rétention de la saleté et de  fractions différentes. Pour faciliter le choix des filtres pour des applications spécifiques, ils sont divisés en classes.




Lors de leur utilisation, les filtres sont progressivement pollués, de sorte que le filtre lui-même peut devenir une source de pollution,par exemple microbiologique. Dans des conditions appropriées, les champignons peuvent se propager vers l'autre côté du filtre, en réduisant ainsi la pureté de l'air dans la chambre. La contamination du filtre peut par exemple augmenter la résistance à l'écoulement ce qui à son tour réduit la quantité d'air frais fourni aux locaux. Ceci conduit à la nécessité d'un remplacement périodique des filtres.


Dans les locaux avec un niveau d'hygiène élevé, on recommande une filtration à plusieurs degrés, comportant l'utilisation de filtres avec l'efficacité de filtration augmentant.


Dans les systèmes de ventilation avec la filtration à plusieurs degrés, les filtres le plus couramment utilisés sont :


  • pré-filtres (grossiers) - I degré de filtration,

  • précis - II degré de filtration,

  • absolus - III degré de filtration,



Les irrégularités dans le système de filtration peuvent conduire à une dysfonctionnement de l’unité centrale, ainsi qu’à la détérioration de la qualité de l'air. 


Les causes des anomalies du fonctionnement des filtres sont les suivantes:


  • mauvais choix de filtres pour l'installation,

  • erreurs dans l'installation de filtres,

  • fuites dans système de filtration,

  • dommages mécaniques des filtres,

  • pollution excessive de la surface du filtre.



Les filtres pollués empêchent efficacement l'écoulement de l'air et peuvent devenir une source secondaire de sa contamination. 


Les filtres du système d'échappement sont également soumis à la pollution d'origine interne. La contamination des  pré-filtres peut également provoquer une augmentation du niveau de bruit dans la salle blanche, en conséquence d'augmenter la pression à l'intérieur de la pièce ventilée par rapport aux pièces adjacentes.


Un mauvais montage,  un défaut du joint ou un dommage de la surface du filtre provoquent l’entrée de contaminants aux composants du système qui, à leur tour, peuvent contaminer la surface de l'échangeur de chaleur ou du ventilateur, ce qui va empêcher le bon fonctionnement du système.


Les filtres du côté de l'échappement en fonction des besoins peuvent être les  pré-filtres, voire absolus.


La durée de vie des filtres d’échappement dépend de l'objectif du système et de la pureté de l'air interne et est généralement de 0,5 à 2 ans.


Les filtres de systèmes d’alimentation


Les pré-filtres sont utilisés pour purifier l'air de particules de taille relativement grande, les filtres très efficaces sont utilisés pour nettoyer l'air de particules submicroniques.


Les pré-filtres sont des filtres préliminaires placés à l’entrée du système,  le protégeant de la poussière et d’une saleté grosse  qui pourraient causer des dommages à la ventilation ou au récupérateur.  Les surfaces délicates des échangeurs de chaleur sont surtout exposées à la contamination. 


Les pré-filtres doivent être remplacés  entre le troisième et le sixième mois de leur fonctionnement, en fonction de la qualité de l'air extérieur.
Le filtre doit être remplacé au moins une fois par an.


Les filtres précis sont la deuxième étape de filtration. Une efficacité de filtration supérieure à celle du pré-filtre permet la rétention d'une quantité importante de poussière et contaminations microbiologiques. Ces filtres protègent les conduits de ventilation, les silencieux et les filtres finales contre la contamination rapide.


Les impuretés déposées sur le filtre favorisent la croissance de micro-organismes. En outre, les filtres très contaminés empêchent l’écoulement de l'air dans le système, en provoquant une augmentation de la température de plusieurs degrés dans le conduit d'air derrière le ventilateur.


Le remplacement du filtre est effectué tous 5 à 9 mois. En raison de la possibilité de la croissance de champignons sur les filtres précis, leur fonctionnement ne doit pas dépasser 12 mois, même dans les conditions les plus favorables.


Les filtres précis doivent être installés sur le côté de décharge derrière les dispositifs tels que  ventilateur ou  humidificateur, ce qui pourrait provoquer la formation d'aérosols. Il est recommandé d'installer le filtre de sorte que les poches soient disposées verticalement.


Les filtres finales -  absolus de systèmes de ventilation sont conçus principalement pour les salles blanches. Ils représentent la dernière barrière aux contaminants transportés du système l' et sont généralement le troisième degré de filtration. 


La durée de vie des filtres absolus dans les salles blanches est de 6 à 18 mois.


Les filtres absolus doivent être solidement fixés, bien scellés et placés le plus près de la salle, de préférence directement sur un ventilateur.




Remplacement des filtres


L'efficacité du filtre propre immédiatement après son installation est inférieure à la valeur nominale et augmente avec le dépôt d'impuretés sur la surface du filtre. La couche de poussière déposée sur le filtre crée la couche de filtration secondaire. Cependant, en même temps, la résistance à l'écoulement d'air augmente en raison de l'accumulation de poussières sur la surface de filtration. 


Des que la masse critique des poussières dans le filtre est dépassée  l'efficacité de la filtration diminue. La réduction de l'efficacité de la filtration est provoquée par une diminution ou un blocage de la circulation de l'air à travers le filtre. 


Le choix et l’achat de filtres nécessitent la détermination de leurs caractéristiques structurelles et matérielles, telles que dimension, type de joint,  nombre et situations des parcelles de filtration,  protection contre les dommages à la matière de filtration,  équipement d’éléments de fixation, etc.


Une solution pratique consiste à acheter un filtre de canal, de cassette ou de poche monté dans des boîtes spéciales qui peuvent être facilement ouvertes pour remplacer la cartouche filtrante. 


Les filtres de cassette et de poche se caractérisent par:


  • un montage facile,

  • un remplacement rapide,

  • une longue durée de vie,

  • une bonne efficacité de filtration.



La filtration de l'air se protège les unités de ventilation contre la pollution et prolonge la durée de vie du système de ventilation. Par conséquent, si vous voulez assurer des conditions confortables dans un endroit ventilé et protéger les unités de ventilation de dommages, n’oubliez pas de remplacer les filtres.




retour
REKUPERACJA
PROJEKTOWANIE